AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 26 mai 2024
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / L’agriculture biologique en Tunisie : une étude révèle un potentiel prometteur
Agriculture biologique
Agriculture biologique - photo : DR

L’agriculture biologique en Tunisie : une étude révèle un potentiel prometteur

Une étude révèle un potentiel prometteur pour l’agriculture biologique en Tunisie.

La Tunisie se penche sur le potentiel de l’agriculture biologique dans le cadre d’une étude révolutionnaire, dont les résultats ont été dévoilés lors d’une présentation aux principaux partenaires nationaux œuvrant dans ce secteur, qui émerge comme un pôle stratégique pour le développement économique durable du pays. Ces révélations ont été faites par la FAO (Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture des Nations Unies) ce jeudi.

Il a été révélé qu’un atelier de restitution des conclusions de l’étude de faisabilité sur la production et la promotion des produits agricoles biologiques a été récemment organisé dans le cadre de la mise en œuvre du projet de la FAO visant à soutenir l’agriculture biologique en Tunisie, intitulé « Appui au développement d’une agriculture biologique durable et résiliente dans un contexte de changement climatique en Tunisie (BIOREST) », financé par la coopération suisse en Tunisie.

Selon la FAO, l’objectif prioritaire est de développer et de renforcer le secteur de l’agriculture biologique en adoptant une approche territoriale qui sélectionne, en fonction des zones bioclimatiques, les systèmes de production biologique de référence ainsi que les exploitations les plus adaptées pour passer à ce mode de production durable et intégré.

Après les travaux de l’atelier, l’un des résultats les plus convaincants, souligné par Samia Maamer, Directrice Générale de la Direction Générale de l’Agriculture Biologique au ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, est la définition d’un modèle de référence pour l’agriculture biologique adapté à chaque étage bioclimatique. Elle a également affirmé que la Tunisie dispose de systèmes de production biologique résilients.

Les contributions des institutions agricoles

La FAO a indiqué que la Direction Générale de l’Agriculture Biologique a joué un rôle prépondérant dans le soutien et le suivi des activités menées dans le cadre de l’étude. La réalisation et la mise en œuvre de cette étude relèvent de l’Association pour la Sécurité Alimentaire et l’Agriculture Durable, affiliée à l’École Supérieure d’Agriculture de Mogran, l’institution d’enseignement supérieur et de recherche scientifique de renom dans le domaine de l’économie rurale. Cet atelier de restitution est la culmination de plusieurs travaux réalisés dans le cadre d’un protocole d’accord entre la FAO et l’Association ASSAD.

Il convient de noter que 750 enquêtes ont été menées à travers toute la Tunisie, permettant ainsi de distinguer clairement les statistiques relatives aux systèmes agricoles conventionnels de celles liées à l’agriculture biologique. Cette cartographie a fourni des statistiques inédites sur les répartitions géographiques, les structures et les organisations professionnelles impliquées, ainsi que les différentes productions sélectionnées.

Actuellement, le secteur de l’agriculture biologique en Tunisie englobe près de 7 200 acteurs, comprenant des agriculteurs, des transformateurs, des commerçants, et autres, parmi lesquels 6 669 sont des producteurs et productrices. Ces acteurs cherchent activement un accompagnement et un soutien pour améliorer leur compétitivité et se conformer aux exigences en constante évolution du marché international, soumis à des réglementations biologiques dynamiques.

Partager

Regardez aussi

L’exportation de dattes tunisiennes augmente de 19,1% à la fin de mars 2024

Les dattes tunisiennes ne cessent de briller sur la scène internationale. Selon les derniers rapports …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *