AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 18 juillet 2024
Accueil / Actualités / Actu internationales / La Tunisie reçoit une aide précieuse de la FAO et du Maroc pour lutter contre la cochenille de cactus
cochenille cactus
cochenille cactus - ph : DR

La Tunisie reçoit une aide précieuse de la FAO et du Maroc pour lutter contre la cochenille de cactus

Une lueur d’espoir s’installe pour le patrimoine de cactus en Tunisie. Le Bureau de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Tunisie a annoncé la réception de cent coccinelles de l’espèce *Hyperaspis trifurcata*, prédatrices naturelles de la cochenille de cactus, un fléau ravageant les plantations locales.

Cette livraison marque la réponse favorable de la FAO à une requête du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche maritime tunisien, qui avait sollicité une assistance technique pour combattre cette menace biologique. Les efforts conjoints des bureaux de la FAO en Tunisie et au Maroc ont été cruciaux dans cette initiative, facilitant la collaboration entre la Direction générale de la santé végétale et du contrôle des intrants agricoles (DGSVCIA) du ministère tunisien et l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des eaux et forêts du Maroc.

La stratégie mise en place par la FAO vise à contenir l’expansion de la cochenille de cactus dans les zones infestées à travers une approche intégrée. Cette dernière comprend des mesures de lutte mécanique, l’identification et l’utilisation de variétés de cactus tolérantes, ainsi que la lutte biologique par l’introduction de ces coccinelles.

L’introduction des *Hyperaspis trifurcata* est une étape significative vers la protection des cactus, symboles importants du paysage et de l’économie locale. Les coccinelles agiront comme un moyen de contrôle biologique, réduisant la dépendance aux pesticides chimiques et offrant une solution durable et écologique.

La FAO continuera de soutenir la Tunisie dans cette initiative, avec l’objectif clair de circonscrire l’infestation et de restaurer la santé des plantations de cactus. Ce partenariat entre la Tunisie et le Maroc, sous l’égide de la FAO, est un exemple remarquable de coopération régionale en matière de gestion des ravageurs agricoles, mettant en avant l’importance de la solidarité internationale dans la préservation de l’environnement et des ressources agricoles.

Partager

Regardez aussi

ble tunisie

Céréales : La récolte doit immédiatement débuter

Le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche a émis un appel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *