AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 26 mai 2024
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Appel pressant à protéger les techniciens agricoles en Tunisie
Soliman: Restitution d’un terrain domanial agricole de l'état de 56,5 hectares
ph illustration : TAP

Appel pressant à protéger les techniciens agricoles en Tunisie

Chokri Rezgui, vice-président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (Utap), en charge de la production agricole, a lancé un appel pressant aux autorités de tutelle le 1er novembre 2023. Il demande leur intervention pour secourir les techniciens agricoles qui sont de plus en plus souvent victimes d’agressions de la part des populations locales désireuses de les chasser des terres domaniales qu’ils louent.

Lors d’une déclaration aux médias, faite en marge d’une rencontre nationale sur les problèmes auxquels sont confrontés les techniciens agricoles, organisée par l’Utap, Chokri Rezgui a exhorté le ministère de l’Agriculture à lancer une campagne de sensibilisation auprès des citoyens concernant les zones de lotissements techniques et les bénéficiaires de ces terres.

Ces techniciens agricoles, comprenant des retraités, d’anciens fonctionnaires de l’État et des ingénieurs, sont tous diplômés de l’enseignement supérieur. Ils ont obtenu l’accès à ces terres domaniales conformément à un cahier des charges établi par les ministères de l’Agriculture et des Domaines de l’État. Selon Chokri Rezgui, il est inacceptable que ces agriculteurs, qui ont choisi de travailler à leur propre compte, soient encore harcelés par les populations locales et les collectivités, et traités comme des squatteurs qui ont illégalement pris possession de terres domaniales.

Outre ces agressions, Chokri Rezgui a souligné que les techniciens agricoles doivent surmonter de nombreux obstacles qui entravent leurs activités, notamment le manque d’adéquation entre les lois actuelles et les défis auxquels ils sont confrontés, tels que le changement climatique.

Pour Samir Alouani, secrétaire général de la Fédération nationale des terres domaniales et des lotissements agricoles, l’article 815 du code des contrats et des obligations prévoit que les techniciens agricoles soient exemptés de loyer « en cas de cause fortuite ou de force majeure non imputables à leur faute », à l’instar du changement climatique. Cependant, il estime que cette disposition n’est pas correctement appliquée. « Tout ce que nous demandons, c’est d’être exonérés du loyer uniquement lors des périodes marquées par des catastrophes naturelles », a-t-il insisté.

Samir Alouani a également exprimé son mécontentement face au silence des ministères de l’Agriculture et des Domaines de l’État, qui n’ont pas donné suite à leurs correspondances. Il a ajouté que sa fédération prévoit de rencontrer prochainement des représentants de l’Assemblée des représentants du peuple afin d’améliorer le cadre législatif régissant le secteur et garantir la durabilité des activités des techniciens agricoles, au nombre de 1200 personnes.

Partager

Regardez aussi

L’exportation de dattes tunisiennes augmente de 19,1% à la fin de mars 2024

Les dattes tunisiennes ne cessent de briller sur la scène internationale. Selon les derniers rapports …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *