AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 30 mai 2024
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Nabeul fête la neuvième édition du Festival de la Harissa du 27 au 29 octobre
Photo : Pixabay

Nabeul fête la neuvième édition du Festival de la Harissa du 27 au 29 octobre

Rendez-vous à Nabeul pour fêter la Harissa, patrimoine tunisien à l’UNESCO.

Nabeul s’apprête à accueillir la neuvième édition du Festival de la Harissa, qui se tiendra du vendredi 27 au dimanche 29 octobre 2023. Cet événement enchantera la ville en investissant pas moins de trois sites différents : Dar Nabel (siège de l’ASVN), le Parc familial Sidi Slimane, et la Place des Arts, un jardin près de la Jarre.

Cette édition promet d’être exceptionnelle, car elle marque le tout premier festival depuis que la harissa tunisienne a été inscrite sur la liste du patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO le 1er décembre 2022.

Le programme s’annonce riche en diverses activités visant un public large et varié. De nombreux ateliers et concours seront organisés pour mettre en avant le savoir-faire ancestral et la riche culture de la région de Nabeul en matière de fabrication de la harissa. Des activités spécialement conçues pour les enfants de 10 à 14 ans et les jeunes de 15 à 18 ans seront également proposées. Les visiteurs auront l’opportunité de découvrir une exposition-vente traditionnelle de harissa artisanale, ainsi qu’un stand de livres dédiés à l’art culinaire local, publiés par les Editions Alif.

Les démonstrations culinaires et les ateliers seront animés par des professionnels de la gastronomie, des artisans, et des acteurs du tourisme, dont l’Institut de formation aux métiers de tourisme (IFMT) de Nabeul, précise Kapitalis. Une conférence scientifique est également prévue, où les représentants du Groupement interprofessionnel des conserves alimentaires (Gica) et de l’Agence de promotion des investissements agricoles de Nabeul (Apia) partageront des informations sur les bonnes pratiques de production, la structuration de la chaîne de valeur, ainsi que les opportunités économiques et entrepreneuriales liées au secteur de la harissa.

Pour célébrer la créativité autour de la harissa, une animation culturelle sera mise en place, comprenant des ateliers de mosaïque, de peinture, de fabrication d’articles à base de jonc, de décoration sur céramique, et un concours-exposition de photos artistiques impliquant diverses institutions éducatives publiques et privées. Tout sera centré autour de la harissa et rassemblera ces entités éducatives et formatives.

Ces trois jours de festival offriront à tous les participants et visiteurs l’occasion de célébrer l’inscription de la harissa tunisienne sur la liste du patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO. Cette reconnaissance internationale résulte d’un effort conjoint des institutions publiques et privées tunisiennes, qui a débuté en 2019 sous l’égide des ministères des Affaires culturelles et de l’Industrie. L’Institut national du patrimoine (INP) a joué un rôle essentiel dans la préparation du dossier d’inscription, avec le soutien de l’ASVN, du Gica, et du projet Pampat (Onudi/Seco). Ensemble, ils ont coordonné ce processus à travers tout le pays, impliquant des opérateurs, des communautés d’agriculteurs, des associations de préservation, ainsi que des représentants de la société civile tunisienne, qui détiennent collectivement l’expertise autour de la harissa tunisienne, dont les origines remontent au XVIe siècle dans le gouvernorat de Nabeul.

Partager

Regardez aussi

Soliman: Restitution d’un terrain domanial agricole de l'état de 56,5 hectares

Zarzis : Les autorités reprennent un terrain de 13 hectares environ

Les autorités régionales en charge des domaines de l’État et des affaires foncières de Médenine …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *