AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Pour un expert, une réforme globale pour remédier à la sécheresse est urgente
Crise de l’eau en Algérie, les stations de dessalement comme solutions ?
Station de dessalement - ph : Wikipedia

Pour un expert, une réforme globale pour remédier à la sécheresse est urgente

Réforme globale en Tunisie : Abid Briki appelle à un projet fédérateur.

Dans une récente déclaration sur les ondes de Mosaïque Fm, Abid Briki, ancien ministre et secrétaire général du parti politique « La Tunisie vers l’avant », a souligné la nécessité urgente d’une réforme globale pour remédier à la situation actuelle du pays. Briki a insisté sur l’importance de présenter la vérité aux Tunisiens concernant la trajectoire du pays et a évoqué le besoin impérieux d’un projet fédérateur.

« Le problème aujourd’hui réside dans le fait que la Tunisie continue de suivre des modèles économiques dépassés qui ont atteint leurs limites », a déclaré Briki lors de son intervention. Cette affirmation met en lumière la nécessité de repenser les approches économiques traditionnelles qui ont caractérisé le pays jusqu’à présent.

Abid Briki a également souligné que la réforme ne doit pas se limiter à la décennie suivant la révolution de 2011, mais devrait également englober les décennies précédentes. Il a critiqué le fait que la révolution ait conduit à une restructuration du système existant, mais selon lui, « en pire ».

Un point clé de son discours a été l’absence d’une approche claire pour les entreprises publiques. Selon lui, l’État doit élaborer une formule adéquate pour garantir leur viabilité plutôt que de procéder à la cession des entreprises publiques, une mesure qui, selon lui, n’a jamais été le bon choix.

« La solution réside avant tout dans une meilleure gestion des ressources humaines et une bonne gouvernance », a souligné Briki. Il a plaidé en faveur d’une approche plus réfléchie et axée sur la durabilité pour assurer le bon fonctionnement des entreprises publiques, éléments essentiels du tissu économique tunisien.

Lire aussi : Barrages : Les réserves inquiètent le monde agricole

La déclaration d’Abid Briki met en lumière les défis critiques auxquels la Tunisie est confrontée actuellement, soulignant la nécessité de réformes audacieuses et d’un leadership visionnaire pour surmonter les obstacles économiques persistants. La recherche d’un projet fédérateur devient ainsi cruciale pour unifier les efforts du peuple tunisien dans la construction d’un avenir meilleur.

Partager

Regardez aussi

Gabès : Une croissance de 37% dans les exportations de primeurs géothermiques

Dans un développement significatif pour le secteur agricole, les exportations de primeurs issues de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *