AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / La cochenille du cactus menace les figues de barbarie de Tunisie
cochenille cactus
cochenille cactus - ph : DR

La cochenille du cactus menace les figues de barbarie de Tunisie

Kairouan : La cochenille du cactus menace les figues de barbarie, les agriculteurs appellent à l’aide.

Dans le gouvernorat de Kairouan, une menace silencieuse s’installe et pèse lourdement sur les épaules des agriculteurs locaux. La cochenille du cactus, insecte redoutable, étend rapidement ses foyers, mettant en danger les précieuses figues de barbarie, principale source de revenus des agriculteurs de la région. Face à cette situation alarmante, ces derniers ont décidé de faire entendre leur cri d’alarme au travers des ondes de Tunisie Numérique.

Les agriculteurs, s’exprimant courageusement au micro de Tunisie Numérique, ont exposé la gravité de la situation et ont souligné que la multiplication des foyers de la cochenille du cactus constitue une menace directe pour leurs activités agricoles. En effet, la figue de barbarie, un trésor de la région, est désormais sérieusement menacée par cet insecte destructeur.

Les déclarations des agriculteurs mettent en lumière la nécessité d’une intervention immédiate des autorités locales et régionales pour contrôler et enrayer la propagation de la cochenille. Ces professionnels de la terre, dont la vie dépend de la production de figues de barbarie, lancent un appel pressant aux autorités pour sauver leur unique moyen de subsistance.

Les conséquences de l’infestation de la cochenille du cactus sont multiples. En plus de menacer la production des figues de barbarie, cette invasion pourrait également avoir des répercussions économiques à grande échelle, affectant non seulement les agriculteurs mais aussi l’économie locale.

Face à cette menace croissante, les agriculteurs demandent des mesures immédiates et efficaces pour contrôler la propagation de la cochenille. Ils espèrent que les autorités prendront rapidement des initiatives pour sauvegarder cette culture emblématique de la région de Kairouan.

Partager

Regardez aussi

Le ministère autorise les exportations d’huile d’olives vers l’UE

Une nouvelle étape cruciale vient d’être franchie dans le secteur agricole tunisien avec l’annonce du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *