AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 26 mai 2024
Accueil / Actualités / Actu internationales / Belati en appelle aux pays développés et leurs promesses de 2009
Ph : Belati

Belati en appelle aux pays développés et leurs promesses de 2009

Journée mondiale de l’alimentation : Abdelmonem Belati en appelle aux pays développés pour honorer leur engagement envers la lutte contre le changement climatique.

Dans le cadre d’un atelier d’action organisé en collaboration avec la FAO pour célébrer la Journée mondiale de l’alimentation, le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Abdelmonem Belati, a adressé un appel pressant aux pays développés. Il les a exhortés à tenir leur promesse faite à Copenhague en 2009, celle des « 100 milliards de dollars par an », qui visait à mobiliser des financements publics et privés, à partir de 2020, pour soutenir les actions des pays en développement dans la lutte contre le changement climatique. Malheureusement, cette promesse est restée lettre morte.

Lors de cet atelier axé sur le thème de cette année, « L’eau c’est la vie, l’eau nous nourrit. Ne laisser personne de côté », le ministre a souligné l’urgence d’apporter un soutien aux pays affectés par les changements climatiques, y compris la Tunisie, qui subit actuellement sa septième année de sécheresse. Cette situation a eu des conséquences dévastatrices sur les ressources en eau du pays et sur les récoltes de céréales pour l’année 2023, qui ont chuté à 0,3 million de tonnes, bien en dessous de la moyenne habituelle de 1,2 à 1,5 million de tonnes.

Abdelmonem Belati a également souligné la nécessité de mettre en œuvre une stratégie visant à rationaliser la consommation d’eau potable et à encourager la production d’aliments à faible consommation d’eau. Il a annoncé que son ministère accorderait la plus haute priorité à garantir l’approvisionnement en eau potable en utilisant le dessalement de l’eau de mer. De plus, le ministère renforcera l’utilisation des eaux traitées, dont le potentiel est estimé entre 300 et 350 millions de mètres cubes par an au niveau national, pour répondre aux besoins du secteur agricole.

Abderraouf Ajimi, chef de cabinet du ministre de l’Agriculture, a souligné que les quantités d’eau allouées aux régions sont planifiées en fonction des besoins de chacune, afin de faire face au stress hydrique. Il a insisté sur les efforts déployés par le ministère pour optimiser la gestion des ressources en eau disponibles, dans le but de sauver les exploitations agricoles et de garantir la continuité de l’activité agricole. Il a également encouragé les agriculteurs à utiliser des équipements d’irrigation, rappelant que la loi sur l’investissement a prévu des incitations financières pour les agriculteurs souhaitant acquérir ces équipements.

De son côté, le coordinateur du Bureau sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’Afrique du Nord, Philippe Ankers, a souligné que les pays d’Afrique du Nord, y compris la Tunisie, sont fortement touchés par les changements climatiques. Il a noté que la garantie de la qualité et de la disponibilité de l’eau est essentielle pour assurer la sécurité alimentaire.

Philippe Ankers a mis en avant l’importance de mettre fin au gaspillage alimentaire et de repenser la nature et les méthodes de production alimentaire, tout en mettant en garde contre les risques de défaillance des systèmes hydriques dans le monde. Il a rappelé que 29,6 % de la population mondiale, soit 2,4 milliards de personnes, souffre d’insécurité alimentaire modérée ou grave, soulignant que les changements climatiques ont creusé les disparités en matière de sécurité alimentaire entre les pays du monde.

Chaque 16 octobre, la FAO célèbre la Journée mondiale de l’alimentation, commémorant ainsi la date de sa propre création en 1945.

Partager

Regardez aussi

L’exportation de dattes tunisiennes augmente de 19,1% à la fin de mars 2024

Les dattes tunisiennes ne cessent de briller sur la scène internationale. Selon les derniers rapports …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *