AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 30 mai 2024
Accueil / Technique / Dossier / La culture de l’avocat, intéresse les pays du Maghreb
Avocatier en Afrique
Avocatier - ph : DR

La culture de l’avocat, intéresse les pays du Maghreb

La culture de l’avocat, une opportunité prometteuse pour le Maghreb ?

Selon une étude de RaboResearch, les avocats gagnent de plus en plus en popularité, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour les agriculteurs du Maghreb. À l’échelle mondiale, les États-Unis se hissent en tête des importateurs d’avocats.

Le marché européen, quant à lui, connaît une croissance significative, avec une consommation moyenne de 1,5 kg d’avocat par personne et par an. L’Amérique du Sud intensifie également sa production d’avocats pour répondre à la demande croissante. Mais pourquoi la culture de l’avocat devrait-elle être considérée comme une opportunité majeure pour les agriculteurs de la région du Maghreb ?

Au cours de la dernière décennie, le marché européen de l’avocat a connu une expansion remarquable. Dans l’Union européenne et au Royaume-Uni, le marché a enregistré une croissance annuelle moyenne de plus de 12 %. Bien qu’il reste de la marge pour une croissance des ventes, on prévoit un ralentissement de cette croissance dans un avenir proche. Selon RaboResearch, les entreprises de l’Union européenne sont également en train de diversifier leurs sources d’approvisionnement en avocats.

Le Pérou est de loin le plus grand fournisseur d’avocats en Europe, mais la Colombie et le Mexique gagnent du terrain. La demande totale d’avocats dans l’Union européenne et au Royaume-Uni est estimée à 861 000 tonnes, avec la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni se positionnant comme les principaux marchés. En moyenne, chaque personne de l’Union européenne consomme environ 1,5 kg d’avocat par an.

Les États-Unis, quant à eux, représentent près de 40 % des importations mondiales d’avocats. La consommation d’avocats aux États-Unis est près de trois fois supérieure à celle de l’Europe. Malgré l’augmentation de l’offre d’avocats chaque année, les prix aux États-Unis demeurent élevés, notamment en début d’année 2022, en raison de problèmes d’approvisionnement en provenance du Mexique, avec lequel les États-Unis étaient en conflit commercial. Cependant, on s’attend à une baisse des prix au cours de 2022, maintenant que ces différends ont été résolus.

Les pays d’Amérique du Sud, après le Mexique, jouent un rôle essentiel en tant que fournisseurs d’avocats. Parmi les principaux producteurs de cette région, on retrouve le Pérou, le Chili et la Colombie. La production d’avocats dans ces trois pays continue de croître, et avec l’augmentation de la production, les fournisseurs se tournent vers de nouveaux marchés pour l’année 2022. La plupart des avocats sud-américains sont destinés à l’Europe et à l’Asie. En 2021, le Pérou a déjà intensifié ses exportations vers les marchés asiatiques, notamment la Corée du Sud, la Thaïlande, la Chine, Hong Kong et le Japon.

Partager

Regardez aussi

agriculture france

Analyse : Combien gagne un agriculteur en France ?

Ce mardi, un organisme français, l’Insee a publié un panorama révélateur des réalités économiques des …

2 commentaires

  1. Bonjour

    Il faut éviter cette culture nous sommes en sécheresse.

  2. Salam,

    L’avocatier est il vraiment beaucoup plus gourmant en eau comparativement à d’autres cultures locales que nous produisons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *