AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Technique / Cahier Technique / Pourquoi faut-il diversifier les cultures ?
Ramli Tunisie
photo : FAO

Pourquoi faut-il diversifier les cultures ?

Diversification des cultures : Une clé pour stimuler la production agricole et préserver l’environnement.

Une équipe de chercheurs franco-néerlandais a réalisé une étude exhaustive sur l’impact de la diversification des cultures sur la production agricole, la biodiversité et les services écosystémiques. Cette vaste synthèse, publiée dans Global Change Biology le 18 juillet 2021, compile 95 méta-analyses, 5 156 études et 54 554 expérimentations menées sur 85 ans, couvrant plus de 120 types de cultures dans 85 pays. Les résultats de cette recherche révèlent des avantages significatifs liés à la diversification des cultures.

Selon les conclusions de l’étude, la diversification des cultures entraîne une augmentation de la production agricole de 14 %, une hausse de près d’un quart de la biodiversité associée, une amélioration de 50 % de la qualité de l’eau, une réduction de plus de 63 % des ravageurs et maladies, et une amélioration de 11 % de la qualité des sols. Ces résultats sont issus d’une analyse approfondie de plus de 5 000 expérimentations menées dans le monde entier depuis 1936.

Les chercheurs ont identifié cinq grandes pratiques de diversification des systèmes de culture, chacune apportant des avantages spécifiques. L’agroforesterie, qui consiste à intégrer une végétation ligneuse telle que des arbres ou des arbustes, s’est avérée être la stratégie la plus performante, améliorant la biodiversité associée d’environ deux tiers. Les cultures associées et les mélanges variétaux ont des impacts plus modestes, avec des hausses moyennes de 7 % et 2 % respectivement. La rotation des cultures et les cultures de couvertures ont également montré des résultats positifs.

Le CIRAD soutient ainsi que l’agroforesterie s’est démarquée comme la stratégie la plus prometteuse, offrant des avantages significatifs dans plusieurs domaines. Non seulement elle améliore la biodiversité associée d’environ deux tiers, mais elle contribue également à une hausse médiane de 35 % de la production agricole. De plus, la qualité du sol s’améliore de 19 %, dépassant les autres stratégies telles que les cultures associées.

Outre les avantages agricoles, l’agroforesterie se révèle également cruciale dans la lutte contre le changement climatique. Les systèmes agroforestiers contribuent davantage au stockage de carbone dans les sols, avec une augmentation de 19 % par rapport aux parcelles sans arbres. Les cultures associées et les systèmes sous couverture végétale contribuent également à une hausse significative de 13 %.

Lire aussi : Découvrez Farmly, une application gratuite pour gérer vos parcelles

Malgré ces résultats prometteurs, les chercheurs soulignent le manque de données concernant certaines pratiques, notamment les mélanges variétaux. De plus, ils appellent à une évaluation approfondie des impacts en termes de rentabilité et de stabilité de la production pour mieux guider les pratiques agricoles.

En conclusion, cette étude met en lumière l’importance cruciale de la diversification des cultures pour stimuler la production agricole, préserver la biodiversité et fournir des services écosystémiques essentiels. L’agroforesterie se positionne comme la stratégie la plus performante, offrant des avantages significatifs dans la plupart des domaines étudiés. Cette recherche souligne également la nécessité d’approfondir les connaissances sur certaines pratiques et de promouvoir activement la diversification des cultures pour assurer la durabilité de notre système alimentaire et la santé de notre environnement.

Partager

Regardez aussi

Agriculture biologique

Bio Expo 2022 fait honneur à l’agriculture biologique tunisienne

Le projet Mashrou3i détermine son apport pour l’agriculture biologique tunisienne. La 12ème édition de Bio …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *