AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
lundi 30 janvier 2023
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Tunisie : un demi-million d’agriculteurs tirent la sonnette d’alarme !
Agriculture tunisien
Agriculteur tunisien - ph : Tunisie-Direct

Tunisie : un demi-million d’agriculteurs tirent la sonnette d’alarme !

La production agricole en Tunisie a besoin de la mobilisation de toutes les parties prenantes.

À présent, environ un demi-million d’agriculteurs tunisiens luttent pour assurer leur subsistance, mais aussi celle des tunisiens. Malheureusement, les agriculteurs assistent à une absence des politiques publiques pouvant résister à l’accélération du réchauffement climatique. Ainsi, ces derniers sont désormais obligés de compter sur leurs propres moyens pour continuer à produire.

Selon le site tunisien La Presse, les agriculteurs tunisiens sont actuellement obligés de contenir le coût très élevé de la production, de faire face au manque de pluies et au spectre de la sécheresse. De plus, ils sont condamnés à investir dans la culture des céréales sans aucune protection (stimulation de la production, augmentation de la rentabilité de la filière et évolution des prix des céréales). Aujourd’hui, les agriculteurs en Tunisie ont besoin d’un soutien réel pour survivre et affronter le contexte particulier actuel.

Par ailleurs, il est désormais impératif d’adopter des solutions réelles et dépasser les alternatives faciles, comme la réduction des superficies irriguées, l’augmentation des prix de l’eau destinée à l’irrigation et son rationnement. Cependant, il serait insensé de penser que de telles dispositions puissent résoudre à elles seules les problèmes auxquels sont confrontés aujourd’hui les agriculteurs. En effet, la production agricole en Tunisie a besoin de la mobilisation et de l’adhésion inconditionnelle de toutes les parties prenantes.

D’après la même source, et sur fond de confusion et de risques répétés, l’avenir d’environ un demi-million d’agriculteurs fait aujourd’hui l’histoire d’une réelle interrogation. Par quelque dimension que l’on saisisse, on ne sait pas exactement, et l’on ne sait pas toujours, si on nage en plein relèvement du secteur, ou en plein dérapage incontrôlé…

Regardez aussi

Un appel d’offres pour acheter 175 000 tonnes de céréales

La date limite de soumission des offres de prix des céréales a été fixée pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.