AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 30 mai 2024
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Récupération d’un terrain agricole de 56 hectares à Béni Khallad
Soliman: Restitution d’un terrain domanial agricole de l'état de 56,5 hectares
ph illustration : TAP

Récupération d’un terrain agricole de 56 hectares à Béni Khallad

Les autorités ont annoncé la récupération d’un terrain domanial agricole couvrant une superficie de 56 hectares à Béni Khallad, dans le gouvernorat de Nabeul. Cette action, menée par les services de la direction régionale des domaines de l’État et des affaires foncières de Nabeul, marque une étape importante dans la gestion des terres agricoles dans la région.

Selon les informations fournies par le ministère des Domaines de l’État et des Affaires foncières, cette récupération fait suite à l’exécution d’une décision de déchéance de droit émise conjointement par les ministères des domaines de l’État et de l’Agriculture. Cette décision témoigne de l’engagement des autorités à garantir une allocation efficace des terres, tout en veillant à leur préservation et à leur utilisation dans l’intérêt général.

Le terrain en question a été immédiatement pris en charge par l’Office des terres domaniales, marquant ainsi le début d’un processus de réhabilitation et de réintégration dans le circuit économique. Cette étape revêt une importance particulière, car elle ouvre la voie à une utilisation plus productive de ces terres au bénéfice de la communauté locale.

Il convient de souligner que cette action s’inscrit dans le cadre d’une approche globale visant à rationaliser la gestion des ressources foncières et à lutter contre toute forme de spéculation ou d’utilisation abusive des terres agricoles. En garantissant la mise en valeur de ces terrains, les autorités aspirent à promouvoir le développement durable et à renforcer le secteur agricole, pilier essentiel de l’économie locale.

À cet égard, la récupération de ce terrain à Béni Khallad illustre la détermination des autorités à instaurer une gouvernance foncière transparente et efficace, dans laquelle les intérêts de la collectivité priment sur toute autre considération. Il s’agit là d’une étape significative dans la consolidation des efforts visant à préserver les ressources naturelles et à favoriser un développement équilibré et durable dans la région de Nabeul.

Partager

Regardez aussi

Agriculture biologique

Les exportations agricoles bio tunisiennes en croissance

Selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire National de l’Agriculture (ONAGRI), les recettes issues de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *