AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 30 mai 2024
Accueil / Actualités / Actu internationales / En Tunisie, 14% des aliments sont perdus entre leur récolte et leur vente
Décharge Tunisie
Décharge Tunisie - ph : economistemaghrebin

En Tunisie, 14% des aliments sont perdus entre leur récolte et leur vente

Selon Lotfi Riahi, président de l’Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur (OTIC), pas moins de 14% des aliments sont perdus entre leur récolte et leur vente. Ces chiffres, émanant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), dépeignent une réalité préoccupante.

Riahi a souligné que ce fléau n’épargne pas la consommation domestique, avec entre 9% et 10% des aliments perdus au niveau des ménages. La Tunisie, se hissant au troisième rang dans la région arabe, affiche des taux de gaspillage inquiétants dans les secteurs des restaurants (16%) et des hôtels (12%), dépassée seulement par l’Egypte et le Maroc.

Une observation frappante se dessine durant le mois sacré de Ramadan, où le gaspillage alimentaire atteint son paroxysme. Malgré les efforts de sensibilisation, le recyclage des aliments ne semble pas être ancré dans les habitudes des Tunisiens.

Riahi attribue ce phénomène à plusieurs facteurs, notamment l’absence de culture du recyclage et de conservation alimentaire au sein des foyers tunisiens, ainsi que l’absence d’une stratégie de gestion efficace pour valoriser la production excédentaire. Il insiste sur l’importance d’améliorer les techniques de stockage pour préserver la qualité des produits, citant le pain comme l’un des aliments les plus gaspillés pendant Ramadan, avec une estimation de 113 tonnes de pain jetées, soit 16% de l’ensemble des produits gaspillés.

Riahi mentionne une légère baisse du gaspillage cette année, attribuée à la détérioration du pouvoir d’achat des citoyens, résultant de la hausse des prix des denrées alimentaires. Il en appelle à une consommation plus responsable, mettant en avant l’importance d’inculquer aux enfants une culture de consommation rationnelle pour forger des générations de consommateurs conscients.

Source : AfricanManager
Partager

Regardez aussi

Soliman: Restitution d’un terrain domanial agricole de l'état de 56,5 hectares

Zarzis : Les autorités reprennent un terrain de 13 hectares environ

Les autorités régionales en charge des domaines de l’État et des affaires foncières de Médenine …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *