AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Le ministère de l’Agriculture en action contre la menace de la cochenille
cochenille cactus
cochenille cactus - ph : DR

Le ministère de l’Agriculture en action contre la menace de la cochenille

Dans une réaction rapide face à la menace croissante de la cochenille, le ministère de l’Agriculture a annoncé une série de plans régionaux visant à contrer l’invasion de ce ravageur redouté, mettant ainsi en péril la culture emblématique de la figue de Barbarie en Tunisie.

Les figues de Barbarie, une source cruciale de revenus pour les agriculteurs tunisiens, sont actuellement sous la menace imminente de la cochenille. Ce ravageur prolifère rapidement et risque de décimer les plantations de figuiers de Barbarie, mettant en danger une filière agricole essentielle pour l’économie nationale.

Face à cette menace, le ministère de l’Agriculture a organisé deux réunions stratégiques pour évaluer la situation et mettre en place des mesures efficaces. Selon des sources de Mosaïque, des plans régionaux seront déployés dans les prochains jours pour protéger les zones de production cruciales, en particulier dans les régions de Kasserine et de Nabeul.

La figue de Barbarie ne représente pas seulement une source de revenus pour les agriculteurs, elle est également consommée sous diverses formes, telles que fraîches, séchées, ou transformées en produits alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques. La menace de la cochenille a incité le ministère de l’Agriculture à agir rapidement pour sauvegarder cette filière polyvalente.

Les plans d’intervention seront élaborés en étroite collaboration avec les autorités régionales des zones de production affectées, visant à une coordination efficace pour contenir la propagation de la cochenille. Les régions de Kasserine et de Nabeul, considérées comme des zones de production clés, seront particulièrement ciblées dans ces plans d’urgence.

Lire aussi : La cochenille du cactus menace les figues de barbarie de Tunisie

Les agriculteurs et les acteurs de l’industrie de la figue de Barbarie sont en attente des détails concrets des mesures qui seront mises en place. Ces plans régionaux devraient non seulement protéger les cultures existantes mais aussi permettre une récupération rapide après l’éventuelle éradication de la cochenille.

L’initiative du ministère de l’Agriculture témoigne de l’importance accordée à la préservation des ressources agricoles nationales et à la protection des moyens de subsistance des agriculteurs. La communauté agricole reste vigilante alors que ces plans régionaux entrent en action pour faire face à la menace pressante de la cochenille et assurer la pérennité de la filière de la figue de Barbarie en Tunisie.

Partager

Regardez aussi

Gabès : Une croissance de 37% dans les exportations de primeurs géothermiques

Dans un développement significatif pour le secteur agricole, les exportations de primeurs issues de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *