AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / D’importantes gelées frappent la production de clémentines
clementines
Clementines - ph : pepinieremabrouka

D’importantes gelées frappent la production de clémentines

Des gelées dévastatrices frappent durement la production de clémentines dans le Cap Bon.

Les gelées inattendues qui ont suivi les récentes pluies ont causé des pertes importantes dans la région du Cap Bon, en particulier pour la récolte de clémentines. Béchir Hammouda, le président de l’Union locale de l’agriculture à Menzel Bouzelfa, a confirmé les dégâts, soulignant que les clémentiniers ont été sévèrement touchés.

Selon les informations fournies par Hammouda à Diwan FM aujourd’hui, entre 30 et 50 % de la récolte totale de clémentines dans la région ont été détruits en raison de ces conditions météorologiques extrêmes. Cette nouvelle a jeté un voile sombre sur la communauté agricole locale, qui dépend fortement de la production de fruits pour son économie.

Les agriculteurs du Cap Bon se trouvent maintenant face à une réalité difficile, confrontés à des pertes significatives qui auront un impact à long terme sur leurs revenus. Les gelées ont frappé de manière inattendue, affectant la qualité et la quantité des clémentines, ce qui laisse les producteurs avec des défis importants pour se remettre de cette situation.

Les experts agricoles locaux estiment que la combinaison des pluies et des gelées a créé des conditions particulièrement préjudiciables pour les cultures, mettant en péril les moyens de subsistance des agriculteurs qui dépendent de cette récolte saisonnière. Les effets de ces pertes pourraient également se faire sentir au-delà de la communauté agricole, touchant potentiellement les marchés locaux et nationaux en raison de l’impact sur l’approvisionnement en clémentines.

Face à cette crise, les autorités locales et les organisations agricoles commencent à mobiliser des ressources pour aider les agriculteurs touchés. Des mesures d’urgence sont envisagées pour atténuer les conséquences de ces gelées dévastatrices. Des experts en agriculture seront sollicités pour évaluer l’ampleur des dégâts et proposer des solutions afin de minimiser les pertes futures.

Les gelées dévastatrices dans la région du Cap Bon rappellent la vulnérabilité constante de l’agriculture face aux conditions météorologiques extrêmes. Cette situation souligne également l’importance d’investir dans des mesures d’adaptation et de soutien aux agriculteurs afin de renforcer leur résilience face aux changements climatiques imprévisibles.

Partager

Regardez aussi

Gabès : Une croissance de 37% dans les exportations de primeurs géothermiques

Dans un développement significatif pour le secteur agricole, les exportations de primeurs issues de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *