AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 25 avril 2024
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / La valeur des investissements agricoles approuvés a connu une baisse de 25,1%
Ph : DR

La valeur des investissements agricoles approuvés a connu une baisse de 25,1%

La Tunisie fait face à un déclin significatif dans le secteur agricole, selon les données récemment publiées par l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA). En 2023, la valeur des investissements agricoles approuvés a connu une baisse de 25,1%, atteignant ainsi 480,1 millions de dinars (MD), par rapport à l’année précédente.

Le rapport de l’APIA révèle que le nombre d’opérations d’investissement a également diminué de 11%, totalisant 3021 opérations. Ces investissements devraient créer seulement 3076 emplois permanents, une baisse par rapport aux 3552 emplois générés en 2022. La situation est d’autant plus préoccupante lorsqu’on la compare au plan de développement 2016-2020, avec une chute de 32,4% en nombre d’investissements privés agricoles et de 28% en valeur selon africanmanager.

Les investissements sont répartis de manière inégale entre les différents secteurs, avec 381,5 MD alloués à l’agriculture, 73,9 MD aux services, 57,9 MD à la pêche, 33,3 MD à la première transformation et 3,9 MD à l’aquaculture.

Les jeunes investisseurs ont été particulièrement touchés, avec une diminution de 34,9% du nombre d’opérations et une baisse de 37,7% de la valeur des investissements par rapport à 2022. En revanche, les investissements au profit des femmes ont légèrement augmenté, passant de 28,3 MD à 33,3 MD.

Les investissements approuvés ont bénéficié de subventions totalisant 29,1% du volume d’investissement approuvé, soit 139,5 MD. Ces subventions ont principalement été attribuées à l’acquisition de matériels agricoles, représentant 41,2% du total des subventions approuvées.

L’agriculture durable semble recevoir une attention accrue, avec des investissements approuvés dans les équipements photovoltaïques s’élevant à 11,7 MD et les investissements selon le mode biologique atteignant 10,2 MD.

Cependant, malgré ces efforts, africanmanager souligne que les résultats sont jugés « médiocres » par Leith Ben Becher, fondateur de l’Union tunisienne des agriculteurs. En commentant la situation, il a souligné que la médiocrité des résultats agricoles eux-mêmes, combinée à la réduction des dépenses et des coûts de production, explique la baisse des investissements. Leith Ben Becher, a également mis en garde contre la réduction des subventions, soulignant que cela pourrait entraîner une diminution supplémentaire des investissements dans le secteur agricole.

Il a plaidé en faveur d’une réforme du secteur, insistant sur l’importance d’une « politique agricole intégrée » pour faire face aux nombreux défis, tels que le changement climatique et le manque d’une stratégie claire de promotion du secteur.

En somme, les chiffres alarmants publiés par l’APIA mettent en lumière la nécessité urgente d’actions concrètes pour revitaliser le secteur agricole tunisien et relever les défis qui menacent sa durabilité à long terme.

Partager

Regardez aussi

Soliman: Restitution d’un terrain domanial agricole de l'état de 56,5 hectares

Récupération d’un terrain agricole de 56 hectares à Béni Khallad

Les autorités ont annoncé la récupération d’un terrain domanial agricole couvrant une superficie de 56 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *