×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / UTAP : Abdelmajid Ezzar déclare ‘’ Je ne partirai pas ‘’
Abdelmajid_Ezzar
Abdelmajid Ezzar - ph : DR

UTAP : Abdelmajid Ezzar déclare ‘’ Je ne partirai pas ‘’

Abdelmajid Ezzar se maintient à la tête de l’UTAP malgré une décision du Conseil central.

Abdelmajid Ezzar, président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), a rompu le silence jeudi 19 mai 2022, en se disant toujours à la pointe de l’organisation déclarée, suite à des rumeurs opposées qui se sont récemment propagées autour de lui. Des rumeurs soutenues par une résolution de changement à la tête de l’UTAP au profit de Noureddine Ben Ayed, prise par le Conseil central le mercredi 18 mai.

En effet, Ezzar a affirmé continuer à exercer ses fonctions depuis son bureau dans les locaux de l’UTAP, affirmant que les activités au sein de l’organisation se poursuivaient normalement, d’après une agence qui l’a joint par téléphone. Par ailleurs, il entend attaquer la décision du Conseil central, devant le tribunal.

‘’Conformément à la charte de l’organisation, en particulier de l’article 8, la réunion du Conseil central est illégale’’, déclare M. Ezzar, qui précise que le quorum (50+1) n’avait pas été atteint le mercredi 18 mai.

Par ailleurs, l’UTAP a déclaré que la décision prise par quelques membres du Conseil central est invalide, compte tenu des violations de la charte de l’organisation et de l’absence de quorum, selon un autre communiqué de presse, non certifié par Ezzar, publié ce mercredi 18 mai 2022. A cet effet, l’UTAP ne se reconnaît guère dans cette décision.

Ainsi, à part les agriculteurs, le Conseil exécutif et le Conseil central étudieront la décision en question, souligne M. Ezzar, en notant que les prochaines élections auront lieu l’année prochaine.

En outre, il faut savoir que récemment, on a tenté à plusieurs reprises de destituer le président de l’UTAP, et ce, en violant les textes qui régissent l’organisation, selon Kouraich Belghith, chargé de l’économie sociale et membre du bureau exécutif de l’UTAP.

Aussi, Kouraich Belghith, qui voit en cette rencontre de ces quelques membres du Conseil central de l’UTAP le jeudi 12 mai une tentative de putsch mal organisée, a souligné, devant Tunis Afrique Presse (TAP), que cette soit disante réunion dudit Conseil ne pouvait pas être légale, d’autant plus que le même jour, à Kairouan, à l’initiative du président Abdelmajid Ezzar, une réunion du Conseil central se tenait.

Par ailleurs, le Premier ministre ou même le Président de la République n’a pas le droit d’interférer dans les affaires de l’UTAP qui se veut indépendante, estime Belghith.

Rappelons à cet effet qu’à l’issue d’une conférence de presse, le 08 février 2022,  le président de la coordination nationale pour la rectification du processus de l’UTAP, Fakhreddine Torjemane, a demandé au ministre de l’Agriculture, au Premier ministre et au Président de la République de non seulement suspendre les activités du bureau exécutif de l’UTAP, mais aussi de le dissoudre.

Il a aussi proposé aux autorités de former un comité intérimaire qui sera chargé d’organiser, dans la transparence et la droiture, des élections avant la date normalement prévue, afin de venir au secours de l’UTAP.

Compte tenu des modifications apportées au statut de L’Union en 2018, pour satisfaire les désirs personnels des membres actuels du bureau exécutif, Fakhreddine Torjemane pense qu’il faut alors revoir les textes.

Regardez aussi

Lait

UTAP : Augmenter le prix du lait d’environ un dinar pour sauver le secteur laitier

L’augmentation du prix du lait de 800 millimes au minimum est salutaire pour le secteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.