AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 3 décembre 2022
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Le futur prix de l’huile d’olive interroge
huile d'olive
huile d'olive - photo : DR

Le futur prix de l’huile d’olive interroge

Compte tenu de la baisse de la production, la Tunisie n’est pas encore située sur les prochains prix de vente de l’huile d’olive.

Pour cette saison 2022-2023, par rapport aux 240 000 tonnes de l’an dernier, la récolte d’huile d’olive prévue ne franchira pas les 200 000 tonnes, selon une déclaration de Abdallah Sahraoui, membre du Syndicat des oliviers de Sahline, devant la radio privée, le jeudi 26 octobre 2022, alors que l’UTAP ( Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche ), de son côté, ne prévoit que 150 000 tonnes.

En effet, les gouvernorats de Sidi Bouzid, Kairouan, Sfax, Monastir, Sousse,  Mahdia, Siliana, Kasserine et Tataouine se partageront ces quantités avec respectivement 38 000 tonnes, 32 tonnes, 15 000 tonnes, 4 000 tonnes, 5,5 000 tonnes, 6 000 tonnes, 5,7 tonnes, 5,7 tonnes et 2,4 tonnes, indique Sahraoui.

De ce fait, pour éviter les ventes massives par le biais d’intermédiaires dans un contexte où la production est en baisse, le syndicaliste exhorte l’ONH ( Office national de l’huile ) à se fournir sur le marché.

En outre, il faut noter que les tunisiens consomment très peu l’huile d’olive, soit 20 %, contrairement aux 80 % pour les espagnols, souligne M. Sahraoui, qui ajoute que l’huile d’olive coûte entre 13 et 14 dinars le litre.

Regardez aussi

L’Algérie veut numériser le secteur de l’élevage

L’ère de la numérisation prend de l’ampleur en Algérie et profite dorénavant à l’élevage de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.