AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 26 mai 2024
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Une augmentation de 25% de la production d’agrumes en Tunisie
Agrumes
Agrumes - ph : DR

Une augmentation de 25% de la production d’agrumes en Tunisie

Une récolte fructueuse marque le début de la saison des agrumes 2023-2024 en Tunisie.

La saison agrumicole actuelle en Tunisie annonce une augmentation notable de 25% dans la production d’agrumes, marquant un début prometteur pour l’industrie. Imed El Bey, président de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche de Nabeul, ainsi que membre du groupement interprofessionnel des agrumes, a officiellement inauguré la saison des agrumes avec la récolte des premières clémentines.

Les chiffres préliminaires révèlent que la récolte d’agrumes pour cette saison s’élève à environ 360 000 tonnes à l’échelle nationale, dont une contribution significative de 267 000 tonnes provenant de la région du Cap Bon. Bien que la production soit abondante, Imed El Bey a souligné que la taille et la qualité des fruits présentent encore des défis considérables.

Actuellement, le défi majeur réside dans la prédominance de petits fruits, avec seulement 20% de la récolte totale représentée par des fruits de taille commerciale, 30% de tailles moyennes, et 50% de fruits de petite taille.

Cette tendance positive dans la croissance de la production d’agrumes constitue un signe encourageant pour le secteur. Cependant, la question cruciale de la taille des fruits demeure un défi central. Il devient impératif de trouver des solutions afin d’améliorer la taille des fruits, en particulier pour ceux destinés à l’exportation, afin d’optimiser la valeur et la qualité globale de la récolte.

Selon les données de l’Observatoire national de l’agriculture, les exportations d’agrumes tunisiens au cours de la dernière saison ont atteint 7 604 tonnes, générant un chiffre d’affaires de 7,38 millions d’euros. Cela représente une baisse de 34% en volumes et de 8,7% en valeur par rapport à la campagne précédente.

La diminution du volume s’explique principalement par un recul de 16% de la récolte par rapport à l’année précédente. Le pays a en effet dû faire face à des défis tels que la sécheresse, des problèmes d’irrigation et des carences en fertilisants. Parmi les principaux pays destinataires des agrumes tunisiens figurent la France, la Libye, le Koweït et le Qatar.

La filière agrumicole, bien que prometteuse, nécessite un effort plus accentué de l’interprofession pour sa mise à niveau, de l’amont productif à l’aval, depuis la récolte jusqu’à la commercialisation. Les agrumes tunisiens restent un produit de qualité prisé sur les marchés internationaux, et un investissement continu dans l’amélioration de la taille des fruits pourrait contribuer à renforcer la position de la Tunisie en tant que fournisseur majeur sur la scène mondiale.

Partager

Regardez aussi

L’exportation de dattes tunisiennes augmente de 19,1% à la fin de mars 2024

Les dattes tunisiennes ne cessent de briller sur la scène internationale. Selon les derniers rapports …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *