AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 18 juillet 2024
Accueil / Actu Entreprises / Alerte Pesticides : Retrait d’oranges maltaises tunisiennes des rayons en France
Photo Illustration : Wikipedia

Alerte Pesticides : Retrait d’oranges maltaises tunisiennes des rayons en France

La polémique autour des fruits et légumes contaminés par des pesticides prend de l’ampleur en France, avec le rappel récent des oranges maltaises tunisiennes vendues dans les supermarchés de l’enseigne Leclerc. Cette décision fait suite à la détection d’un taux de pesticides dépassant les seuils réglementaires, selon les informations relayées par plusieurs médias français.

Le rappel, effectif depuis le 23 courant, concerne plusieurs lots d’oranges maltaises tunisiennes, et a été officiellement annoncé par le site du gouvernement Rappel Conso. Selon les autorités sanitaires, les départements touchés par cette mesure de retrait sont principalement l’Ile-de-France, les Hauts-de-France et le Grand-Est, comme l’a précisé Rappel Conso sur son site.

La raison évoquée pour ce rappel massif est la présence de pesticides au-delà des limites autorisées. Les consommateurs sont invités à ne plus consommer ces oranges, à les rapporter au point de vente ou à les détruire, comme l’a recommandé Midi Libre citant les conseils de Rappel Conso.

Ce rappel survient le même jour que la publication d’une étude alarmante menée par Génération Futures. Selon cette étude, plus de deux tiers des fruits et près de la moitié des légumes non biologiques seraient contaminés par des pesticides en France. Cette coïncidence soulève des questions sur la sécurité alimentaire et la rigueur des contrôles effectués sur les produits commercialisés en France.

Pour rappel la France vient de suspendre l’importation de fruits et légumes traités au thiaclopride.

Quid du marché local tunisien ?

Au-delà des frontières françaises, une question cruciale demeure : que se passe-t-il avec les maltaises vendues aux consommateurs en Tunisie ? Les ministères de la Santé et de l’Agriculture sont interpellés, et une réponse transparente destinée au public tunisien serait la bienvenue.

Cette situation souligne l’importance d’une vigilance constante face aux risques liés aux pesticides dans notre alimentation. Les consommateurs sont appelés à être attentifs aux rappels et aux informations fournies par les autorités sanitaires. Elle met également en lumière la nécessité d’une coordination internationale pour garantir des normes de sécurité alimentaire élevées et uniformes.

En attendant des réponses officielles des autorités tunisiennes, cette affaire renforce l’importance de promouvoir des pratiques agricoles durables et de sensibiliser les consommateurs à l’impact de leurs choix alimentaires sur la santé et l’environnement.

Partager

Regardez aussi

Fruits - ph : Pixabay

MACFRUT 2024 : La filière tunisienne fruits et légumes se déplace en Italie

Du 8 au 10 mai 2024, la ville de Rimini, en Italie, accueille le salon …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *