AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mardi 18 juin 2024
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Les agriculteurs appelés à éviter les cultures gourmandes en eau
Irrigation
Irrigation - photo : DR

Les agriculteurs appelés à éviter les cultures gourmandes en eau

Sécheresse à Jendouba : Les agriculteurs appelés à une gestion responsable de l’eau.

Le Commissariat Régional de Développement Agricole de Jendouba a émis aujourd’hui une communication urgente, enjoignant les agriculteurs de la région à adopter une approche responsable dans l’utilisation de l’eau, face à une sécheresse persistante qui menace l’approvisionnement en eau des périmètres irrigués.

Dans cette déclaration, le commissariat a spécifiquement appelé les exploitants des terres agricoles situées dans le périmètre irrigué public à s’abstenir de planifier de nouvelles cultures irriguées gourmandes en eau, telles que les légumes et les courges. De plus, il a exhorté les agriculteurs à éviter de conclure des contrats de production de tomates avec des unités industrielles, donnant la priorité à l’irrigation supplémentaire des céréales et du fourrage, ainsi qu’au maintien durable des arbres fruitiers.

Le commissariat a également souligné l’importance d’accélérer le dépôt des dossiers liés à la demande d’autorisation de creuser des puits pour les périmètres publics d’irrigation à titre exceptionnel. Cette mesure vise à faire face à la situation de sécheresse qui sévit actuellement dans la région.

Cet appel, réitéré après une première notification en octobre de l’année précédente, intervient dans un contexte marqué par le stock limité des grands barrages de la région et une pénurie d’eau qualifiée de majeure dans les oueds Medjerda et Mallègue.

La région de Jendouba a dû prendre des mesures draconiennes cette année, notamment l’arrêt de la culture du colza sucrier pour la première fois depuis 2012. Cette décision a été motivée par la consommation élevée d’eau d’irrigation de cette culture, atteignant jusqu’à 8 000 mètres cubes par hectare.

Lire aussi : Pour un expert, une réforme globale pour remédier à la sécheresse est urgente

Face à cette réalité préoccupante, le commissariat insiste sur l’importance de la coopération des agriculteurs pour garantir la durabilité des ressources en eau et la préservation des terres agricoles. Il encourage également la sensibilisation à l’urgence de la situation et appelle à la solidarité communautaire pour surmonter les défis liés à la sécheresse qui touchent durement la région de Jendouba.

Partager

Regardez aussi

Agriculture tunisien

La Banque Tunisienne de Solidarité lance un programme de crédit aux profit des petits agriculteurs

Afin de booster l’agriculture et l’élevage à Gafsa, la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS) a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *