AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mardi 18 juin 2024
Accueil / L'invité / L’agriculteur Hassan Chtioui redonne vie à des variétés disparues depuis un siècle
Ph : Realites.com

L’agriculteur Hassan Chtioui redonne vie à des variétés disparues depuis un siècle

Un agriculteur tunisien redonne vie à des variétés de blé et d’orge disparues depuis un siècle.

Dans un geste remarquable de préservation de la biodiversité agricole tunisienne, l’agriculteur Hassan Chtioui, résidant dans la région de Borj Amri, a réussi à réintroduire 67 variétés de blé et d’orge tunisiens, disparues depuis un siècle. Propriétaire d’une ferme agricole dans le gouvernorat de Manouba, Chtioui a accompli cet exploit en collectant et revitalisant ces variétés rares qui n’avaient pas trouvé place dans les champs tunisiens depuis des générations.

L’une des réalisations les plus extraordinaires de Chtioui est la réintroduction d’une variété de blé exceptionnelle, distinguée par sa capacité prodigieuse à générer 194 épis par plante. Ces variétés, autrefois éclipsées par le temps, font désormais leur retour sur la scène agricole tunisienne, apportant avec elles un espoir renouvelé pour la diversification et le développement du secteur céréalier dans le pays.

L’engagement profond de Hassan Chtioui envers la préservation de la biodiversité agricole est évident dans le soin méticuleux qu’il a apporté à la collecte et à la revitalisation de ces variétés historiques. Ce trésor génétique, qui n’avait pas prospéré sur le sol tunisien depuis un siècle, précise un article de Realites, ne représente pas seulement une relique du passé, mais aussi une opportunité unique pour renforcer la sécurité alimentaire de la Tunisie.

La redécouverte de ces graines anciennes revêt une importance particulière à une époque où le monde est confronté à des défis croissants en matière de pénurie de céréales. Les variétés de blé et d’orge ramenées à la vie par Hassan Chtioui pourraient jouer un rôle crucial dans l’effort mondial visant à répondre à la demande croissante de denrées alimentaires.

Lire aussi : 

Ce projet de revitalisation s’inscrit également dans le contexte d’une prise de conscience mondiale croissante quant à l’importance de la diversité génétique dans l’agriculture. En préservant ces variétés rares, Hassan Chtioui contribue non seulement à la sécurité alimentaire de la Tunisie mais aussi à la préservation de l’héritage agricole et culturel du pays.

Partager

Regardez aussi

Mohamed Rjaibia : Nous devons travailler aujourd’hui sur la « souveraineté agricole »

Pour Mohamed Rjaibia la Tunisie fait face à des défis mais elle peut rester optimiste. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *