AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mardi 18 juin 2024
Accueil / L'invité / Leith Ben Becher appelle à des mesures suite à la hausse des prix de l’huile d’olive
Ph : DR

Leith Ben Becher appelle à des mesures suite à la hausse des prix de l’huile d’olive

Les prix de l’huile d’olive en hausse en Tunisie : Synagri appelle à des mesures urgentes.

Leith Ben Becher, fondateur du Syndicat des agriculteurs (Synagri), a exprimé ses inquiétudes quant à la récente hausse des prix de l’huile d’olive en Tunisie. Selon lui, cette augmentation est le résultat d’une offre insuffisante conjuguée à une demande stable sur le marché mondial.

M. Ben Becher a souligné l’importance du marché mondial de l’huile d’olive, où le bassin méditerranéen a joué un rôle historique en tant que principal producteur et l’un des plus grands consommateurs. Il a également noté à Radio Express que le prix mondial de l’huile d’olive dépasse désormais les 8 euros.

Les facteurs climatiques difficiles ont contribué à une baisse de la production, notamment en Espagne, qui est le plus grand producteur mondial d’huile d’olive et qui a vu sa production diminuer de plus de 50 % la saison dernière.

Toujours à la même source, M. Ben Becher a critiqué le manque de vision stratégique globale en Tunisie, en particulier en ce qui concerne les facteurs climatiques, et a appelé à l’allocation de subventions pour le secteur oléicole. Il a ajouté que des décisions urgentes devraient être prises pour remédier à la situation.

Le fondateur de Synagri a également souligné l’absence d’une politique publique cohérente pour l’agriculture en Tunisie, affirmant que la souveraineté nationale est étroitement liée à la souveraineté alimentaire. Il a plaidé en faveur d’une approche différenciée pour la production agricole, suggérant que certains produits puissent être abandonnés en faveur d’autres, tels que les céréales, le blé dur, l’orge, la viande rouge et le lait.

M. Ben Becher a conclu en insistant sur l’importance de redonner de l’espoir aux citoyens et de porter une attention particulière à l’agriculture dans son rapport avec l’alimentation et la campagne.

Partager

Regardez aussi

Mohamed Rjaibia : Nous devons travailler aujourd’hui sur la « souveraineté agricole »

Pour Mohamed Rjaibia la Tunisie fait face à des défis mais elle peut rester optimiste. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *