AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 18 juillet 2024
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Les réserves hydriques des barrages en Tunisie atteignent 769 millions de mètres cubes
barrage Mellègue ou barrage de Nebeur
Barrage - photo illustration

Les réserves hydriques des barrages en Tunisie atteignent 769 millions de mètres cubes

Les dernières données sur les réserves hydriques des barrages en Tunisie indiquent un stock total de 769 millions de mètres cubes, avec un taux de remplissage de 33,2 pour cent, selon les informations publiées hier, le 26 janvier 2024. Cette nouvelle a été confirmée par Anis Ben Rayana, expert en agricultures et ressources hydriques, lors d’une interview accordée à une radio privée ce samedi 27 janvier.

Comparativement à la saison précédente, où le stock s’élevait à 671 millions de mètres cubes, cette année enregistre une amélioration, bien que légère. Cependant, Anis Ben Rayana a souligné selon Tunisie Numérique une diminution de 200 millions de mètres cubes par rapport à la moyenne des trois dernières années à la même date.

Le taux de remplissage des barrages du nord du pays est plus encourageant, atteignant 39,2 pour cent. En détaillant les chiffres, le barrage de Sidi Salem détient un stock de 198 millions de mètres cubes, équivalant à un taux de remplissage de 34,2 pour cent. Le barrage de Sidi El-Barrak suit avec 129 millions de mètres cubes, soit 45 pour cent de sa capacité totale. Le barrage de Berbera, avec 58 millions de mètres cubes, se distingue avec un impressionnant taux de remplissage de 97 pour cent. Enfin, le barrage de Sejnane affiche un stock de 46 millions de mètres cubes, correspondant à un taux de remplissage de 34,5 pour cent.

Anis Ben Rayana a également évoqué la question des recettes des barrages, notant une performance en deçà des attentes. Depuis le 1er septembre jusqu’au 26 janvier, les recettes ont atteint 385 millions de mètres cubes, soit seulement 48 pour cent de la moyenne habituelle de 800 millions de mètres cubes. De ce total, 184 millions de mètres cubes ont été enregistrés au cours du mois de janvier.

Lire aussi : 

L’expert a souligné l’importance des pluies depuis novembre et leur impact positif sur le secteur agricole. Toutefois, il a également appelé à une plus grande prudence dans la gestion de l’eau, soulignant la nécessité d’une rationalisation de la consommation pour garantir une utilisation durable des ressources hydriques.

Alors que les barrages affichent des chiffres améliorés par rapport à la saison précédente, ces données suscitent des préoccupations quant à la faiblesse des recettes et appellent à une vigilance continue pour assurer la stabilité des réserves hydriques dans le pays.

Partager

Regardez aussi

L’Algérie et le Maroc dans le top des pays arabes possédant le plus de bétail en 2024

Selon le site “World Population Review” le classement des pays arabes possédant le plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *