×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Le ministère augmente le prix des céréales en Tunisie
Cereales
Cereales - ph : DR

Le ministère augmente le prix des céréales en Tunisie

Les prix d’achat des céréales en Tunisie revus à la hausse à la production.

C’est la récolte de l’année en cours qui est visée par cette mesure d’augmentation du prix des céréales. Une mesure du ministère tunisien de l’Agriculture, portée à la connaissance de tous ce mercredi 06 Avril 2022 par ledit ministère, et qui a dévoilé les nouveaux prix de vente chez les producteurs de produits, tels que le blé dur, qui coûtera 130 D/quinta, soit 30 D/quintal de plus sur le prix initial, le prix à la base du blé tendre qui est de 80 D/quinta augmentera de 25 %, enfin l’orge et le triticale seront à 80 D/quintal, contre 69 D initialement.

Deux objectifs ont amené le ministère de l’Agriculture et celui du Commerce et du Développement des exportations à se donner la main pour une telle décision : accroître la production céréalière locale pour éviter de beaucoup acheter à l’extérieur et assurer la disponibilité des céréales sur le sol tunisien, selon un détail donné du département concerné du ministère de l’Agriculture.

Pour se faire, l’aspect qualité/quantité sera le champ d’action du ministère de l’Agriculture, qui selon lui, d’une part, s’efforcera pour la qualité, de mettre à la disposition des cultures qui ne sont pas encore arrivé à l’inflorescence, la réserve de nitrate d’ammonium, en prenant part active pour les contrôles phytosanitaires, et d’autre part, pour la quantité, de garantir de meilleures récoltes pour la saison prochaine, en perfectionnant les techniques de la moisson.

La moisson, le transport et la collecte, sont en général des moments où on enregistre beaucoup de pertes en céréales. Il faudra donc, selon les recommandations du ministère aux agriculteurs, que ceux-ci fassent des efforts pour éviter ces manques à gagner, en s’assurant que les moissonneuses-batteuses sont correctement installées, en isolant très bien les champs pour éviter la propagation d’un éventuel feu, en s’activant beaucoup plus pour le transport et l’entreposage des récoltes.

Dès la saison prochaine, l’objectif principal sera d’avoir suffisamment de céréales sur le territoire, pour réduire la dépendance vis-à-vis de l’extérieur. Pour cela, tous les protagonistes devront mettre la main à la pâte, peut-on comprendre dans la déclaration.

l’objectif principal sera d’avoir suffisamment de céréales sur le territoire, pour moins dépendre de l’extérieur

L’idée d’augmenter les prix de céréales chez les agriculteurs avait été nourrit par le ministère de l’Agriculture, déjà l’année dernière, en Septembre. Une augmentation de la prime de livraison faisait également partie du projet.

Regardez aussi

Lait

UTAP : Augmenter le prix du lait d’environ un dinar pour sauver le secteur laitier

L’augmentation du prix du lait de 800 millimes au minimum est salutaire pour le secteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.