AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 18 juillet 2024
Accueil / Actualités / Actu internationales / Coûts de l’eau en Tunisie : Un avantage compétitif à exploiter
eau
Eau - ph : DR

Coûts de l’eau en Tunisie : Un avantage compétitif à exploiter

La Tunisie se distingue actuellement comme le leader mondial en termes de coûts unitaires de l’eau à usage industriel, selon un récent rapport de l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur (FIPA-Tunisia). Avec un tarif remarquablement bas de 0,2857 € par kWh, la Tunisie devance des nations réputées telles que la Turquie, le Maroc, et même des puissances économiques comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Le « Benchmark » effectué par la FIPA-Tunisia a évalué l’indice concurrentiel de la Tunisie par rapport aux meilleures performances mondiales en matière de coûts unitaires de l’eau industrielle. Les résultats montrent que la Tunisie est en tête de ce classement, suivie par la Turquie (0,4243 €), le Maroc (0,5744 €), et d’autres pays européens précise un article de TunisieNumérique.

Cet avantage compétitif en matière de coûts de l’eau peut jouer un rôle crucial dans le développement économique du pays. Les coûts d’utilisation de l’eau sont un facteur majeur pour de nombreuses industries, et la Tunisie est positionnée de manière unique pour attirer davantage d’investissements dans le secteur industriel.

Cependant, malgré cette position avantageuse, les statistiques du dernier rapport national du secteur de l’eau indiquent une réalité complexe. Le secteur industriel, bien que consommant seulement 6,1% des ressources hydriques du pays, doit faire face à des défis liés à l’instabilité et à la dégradation de l’efficacité de l’utilisation de l’eau en Tunisie.

Le rapport souligne que le secteur agricole demeure le plus grand consommateur d’eau en Tunisie, utilisant 75% des prélèvements, soit un volume de 2722 Mm³. Ce constat met en lumière la nécessité d’une gestion efficace des ressources hydriques pour assurer une répartition équitable entre les différents secteurs de l’économie.

Les trois principales entités responsables de la gestion de l’eau en Tunisie, à savoir la SONEDE, l’ONAS et la Direction Générale des Ressources en eau au ministère de l’Agriculture, jouent un rôle crucial dans la préservation et la distribution équitable de cette ressource précieuse.

Le secteur industriel, bien qu’utilisant une proportion relativement faible de l’eau du pays, peut néanmoins contribuer à la recherche de solutions durables pour améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau. Les entreprises peuvent investir dans des technologies plus efficaces, adopter des pratiques de recyclage de l’eau, et collaborer avec les autorités locales pour garantir une gestion responsable de cette ressource limitée.

Bien que la Tunisie détienne actuellement un avantage compétitif indéniable en termes de coûts de l’eau industrielle, la situation nécessite une attention continue. La préservation de cette ressource vitale et la promotion d’une utilisation durable de l’eau restent des défis cruciaux pour assurer un développement économique équilibré et durable en Tunisie.

Partager

Regardez aussi

L’Algérie et le Maroc dans le top des pays arabes possédant le plus de bétail en 2024

Selon le site “World Population Review” le classement des pays arabes possédant le plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *