×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Le ministère prévoit 450 000 quintaux de variétés de blé dur pour atteindre l’autosuffisance
Cereales
Cereales - ph : DR

Le ministère prévoit 450 000 quintaux de variétés de blé dur pour atteindre l’autosuffisance

Le ministère de l’Agriculture mobilise 450 000 quintaux de variétés de blé dur afin de renforcer l’autosuffisance en ce produit.

Le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche prévoit de fournir plus 450 000 quintaux de semence de blé dur pour permettre à la Tunisie d’atteindre l’autosuffisance en ce produit. Ce projet visant à mettre à disposition des agriculteurs des semences sélectionnées à titre préventif, devrait se concrétiser d’ici septembre 2022.

En effet, lors d’un communiqué donné le jeudi 31 mars, les services de communication du ministère ont annoncé que dès le 1er septembre prochain, des agriculteurs recevront des semences de blé dur de la part du ministère.

La même source affirme que la décision a été actée au cours d’une réunion ministérielle présidée par le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Mahmoud Elyès-Hamza, en présence des représentants des sociétés de production des semences et des collecteurs de céréales.

Le ministère recommande aux agriculteurs tunisiens d’intensifier l’usage des semences sélectionnées, en vue d’atteindre un taux d’utilisation de 30 %.

“Le ministère recommande aux agriculteurs tunisiens d’intensifier l’usage des semences sélectionnées, en vue d’atteindre un taux d’utilisation de 30 %.”

Le ministre Mahmoud Elyès Hamza, a exigé que les semences soient traitées à partir du 15 juillet 2022. A cet effet, le ministère appelle les agriculteurs tunisiens à intensifier l’usage des semences sélectionnées afin de parvenir au taux d’utilisation de 30 % en lieu et place des 17 % actuels. Ce qui représente une offre de 600 000 quintaux de semences sélectionnées annuellement, en plus de la mise en œuvre d’un programme cohérent de vulgarisation et d’encadrement.

Regardez aussi

Lait

UTAP : Augmenter le prix du lait d’environ un dinar pour sauver le secteur laitier

L’augmentation du prix du lait de 800 millimes au minimum est salutaire pour le secteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.