×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
lundi 3 octobre 2022
Accueil / Actualités / Actu' Tunisie / Une hausse de 22,8 % enregistrée sur le volumes des exportations des produits alimentaires

Une hausse de 22,8 % enregistrée sur le volumes des exportations des produits alimentaires

L’expert agricole Anis Ben Rayana annonce une hausse du taux de couverture de la balance commerciale alimentaire.

Dans une émission de radio, Anis Ben Rayana, expert agricole, s’est prononcé sur la balance commerciale alimentaire, dont le taux de couverture est, depuis le premier trimestre 2022, à 86,6 %, contre 84,9 % auparavant. En effet, les exportations des produits alimentaires se sont multipliées. On parle d’une augmentation de 22,8 %, et chiffrée à un milliard 733 millions de dinars, pendant que les importations ont atteint les 2 milliards et 2,2 millions de dinars.

A titre d’illustration, Anis Ben Rayana a cité le cas de l’huile d’olive produite en Tunisie, dont le volume des exportations est maintenant de 2 %, avec une hausse évaluée à 41 %. Ce qui, selon lui, est une conséquence de l’augmentation des prix de cette huile sur le marché international. En effet, ces derniers mois, la Tunisie a pu engranger dans sa comptabilité 761.5 millions de dinars de revenu, en exportant près de 70,6 mille tonnes d’huile d’olive.

“La Tunisie exporte 70,6 mille tonnes d’huile d’olive pour un coût global de 761.5 millions de dinars de revenu.”

Dans les importations des produits alimentaires en Tunisie, les céréales occupent à elles seules 50,4 %, évalué à un milliard et 9,5 millions de dinars. En effet, l’augmentation en valeur des importations de certains produits céréaliers, due à la montée des prix sur le marché international par rapport à l’année dernière, tels que le blé dur (23 %), le blé tendre (13 %) et le maïs (4 %), a permis aux céréales d’occuper plus de 50 % des importations alimentaires tunisiennes.

“Les importations des céréales représentent à elles seules plus de 50 % des importations alimentaires de la Tunisie.”

Par ailleurs, Ben Rayana rassure que les barrages tunisiens ont été approvisionnés en eau, à hauteur de 51,7 %. Aussi, selon lui, les apports en eau disponibles et ceux en eau enregistrés dans les barrages tunisiens d’un milliard 194 millions de m3 d’eau disponible, ont connu une baisse, respectivement, de 290 millions de m3 et de 624 millions de m3 par rapport à la moyenne de la période.

En effet, les apports en eau disponibles, qui étaient d’un milliard 143 millions de m3, s’élèvent maintenant à un milliard 194 millions de m3. Tandis que pour les apports en eau enregistrés, c’est maintenant un milliard 11 millions de m3, soit une augmentation de 61,8 %. En outre, les précipitations les plus importantes, selon Ben Rayana, ont été enregistrées dans le nord-ouest du pays, soit 90 % des précipitations totales.

Ben Rayana a, à un autre niveau, présenté les projets d’importation de céréale de la Tunisie, pour l’année 2022. Ce sont environ 26,83 millions de quintaux de céréales prévus à l’importation cette année, soit 3,3 milliards de dinars. Cependant, le premier semestre 2022 a déjà enregistré 15 millions de quintaux de blé à l’import, dont 5,48 millions de quintaux ont déjà été livrés, en attendant les 9,5 millions de quintaux qui sont en cours de livraison.

« La demande annuelle de céréales de la Tunisie oscille entre 34 millions et 35 millions de quintaux, nous devons donc mobiliser des fonds pour sécuriser l’importation prévue à 11,85 millions de quintaux cette année », dit-il, en chiffrant la consommation tunisienne mensuelle de blé dur et de blé tendre à un million de quintaux, et 900 mille quintaux pour l’orge. Il ajoute que, cette année, les céréales ne manqueront pas pour les consommateurs, grâce aux importations prévues et aux céréales produites localement.

Regardez aussi

barrage Mellègue ou barrage de Nebeur

Barrages : Ressources en eau retenues dans les barrages à 33,3 %

Les ressources en eau retenues dans les barrages en Tunisie ont atteint près de 33,3 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.