AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
jeudi 30 mai 2024
Accueil / Technique / Dossier / Pour Belâati, la priorité est de soutenir les secteurs agricoles stratégiques
Oléiculture
Oléiculture - photo : DR

Pour Belâati, la priorité est de soutenir les secteurs agricoles stratégiques

La Tunisie soutient les secteurs agricoles clés pour l’économie.

Le ministère de l’Agriculture tunisien, sous la direction d’Abdel Monême Belâati, met en œuvre des mesures pour soutenir les secteurs agricoles stratégiques qui contribuent à la génération de devises pour le pays. Parmi ces secteurs figurent l’oléiculture, l’agrumiculture et la culture des palmiers dattiers. De plus, le ministère se concentre sur l’atteinte de l’autosuffisance en blé dur, avec un objectif ambitieux de production de 12 millions de quintaux.

Lors de la journée des crédits saisonniers pour le secteur des dattes, qui s’est tenue vendredi à Kébili, le ministre Belâati a souligné l’importance de créer les conditions propices à une saison des dattes réussie. Il a noté à  que cela contribuerait à soutenir l’équilibre budgétaire du pays, confronté aux défis posés par le changement climatique et les répercussions de la guerre russo-ukrainienne sur l’économie mondiale.

Le ministre Belâati a également insisté sur la nécessité de garantir une marge bénéficiaire aux agriculteurs afin de pérenniser le secteur des dattes. Dans cette optique, son département a travaillé en étroite collaboration avec diverses parties pour rechercher des financements bancaires et des prêts visant à soutenir les agriculteurs et à promouvoir leurs activités. Une coopération fructueuse a été établie avec la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS).

Lire aussi : Qui est Abdel Monême Belâati

Le PDG de la BTS, Khalifa Sbouïi, a précisé que, grâce à cette collaboration, un programme d’intervention a été mis en place au cours des deux derniers mois pour aider les petits agriculteurs dans les gouvernorats de Kébili, Gafsa, Tozeur et Gabès, avec un montant total d’environ 7 millions de dinars destinés à soutenir des projets de création d’entrepôts de réfrigération pour les dattes. Jusqu’à présent, 240 entités ont bénéficié de ce soutien, pour un montant total de 8 millions de dinars. La BTS vise à atteindre 400 entrepôts de réfrigération d’ici 2025.

Les prêts saisonniers, d’un montant estimé à 60 mille dinars, seront destinés à soutenir la capacité de stockage, en particulier pour les propriétaires d’entrepôts de réfrigération. Un troisième niveau de prêts, d’environ 10 millions de dinars, sera accordé aux petits agriculteurs pour les aider dans la préparation de la saison agricole, de la récolte à la commercialisation.

La BTS a rapidement approuvé ces prêts avec des taux d’intérêt préférentiels, parmi les plus bas du secteur bancaire, afin d’englober toutes les couches sociales et d’élargir la base de bénéficiaires pour contribuer au développement du pays. Selon Mohamed Ali Nehidi, responsable des prêts à la BTS, plus de 450 approbations seront accordées aujourd’hui pour financer les petits agriculteurs des gouvernorats de Tozeur, Kébili, Gafsa et Gabès, pour un montant total de plus de 4 millions de dinars, soutenant ainsi le stockage et la collecte des dattes ainsi que d’autres projets agricoles.

Nehidi a également révélé que la Banque envisage de lancer une ligne de financement spécifique dans la délégation de Rejim Maâtoug, dans le cadre de la coopération tuniso-italienne, avec une enveloppe de subvention de l’Italie d’environ 3,3 millions de dinars qui sera octroyée à la Banque Tunisienne de Solidarité pour stimuler davantage le secteur agricole tunisien.

Partager

Regardez aussi

agriculture france

Analyse : Combien gagne un agriculteur en France ?

Ce mardi, un organisme français, l’Insee a publié un panorama révélateur des réalités économiques des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *