AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / Les exportateurs tunisiens de dattes doivent se tourner vers le marché local
Ph : DR

Les exportateurs tunisiens de dattes doivent se tourner vers le marché local

Faible demande pour les dattes tunisiennes malgré une augmentation de la production.

Malgré une augmentation de 14 % de la production de dattes Deglet Nour en Tunisie par rapport à l’année précédente, les exportateurs se trouvent confrontés à une faible demande sur les marchés étrangers. Les commandes ont été décevantes cette saison, mettant en lumière les défis auxquels le secteur fait face. Les exportateurs tunisiens, cependant, gardent espoir en misant sur la prochaine période cruciale du Ramadan.

Selon les informations recueillies par FreshPlaza, plusieurs exportateurs ont exprimé leur déception face à la lenteur des commandes cette année. M. Mohamed Sadok, PDG de Carthagoexpo, a souligné que bien que les volumes soient suffisants et la qualité exceptionnelle, les raisons de cette baisse de la demande demeurent floues. Néanmoins, l’espoir persiste alors que le mois de Ramadan approche.

« Les commandes des marchés étrangers sont décevantes cette saison malgré la disponibilité de volumes suffisants et d’une très bonne qualité. Nous ne savons pas pourquoi, mais nous avons de grands espoirs pour le début de l’année 2024. Le mois du Ramadan arrivera en mars et les commandes liées au Ramadan devraient commencer à affluer », a déclaré M. Sadok.

Les dattes Deglet Nour sont parmi les variétés les plus prisées au monde en raison de leurs qualités esthétiques et gustatives. Elles se positionnent dans le milieu de gamme, offrant ainsi un excellent rapport qualité-prix. M. Sadok a souligné que ces dattes sont particulièrement populaires pendant le mois de Ramadan et sont largement exportées vers l’Afrique du Nord et l’Europe.

« Il suffit que le marché connaisse ou découvre la variété pour qu’elle soit adoptée par les consommateurs, et c’est le cas au Maroc et dans les pays d’Europe occidentale à forte diaspora maghrébine, qui sont nos marchés les plus importants », a-t-il ajouté.

Malgré les défis sur les marchés internationaux, les producteurs ont trouvé un soutien solide sur le marché local tunisien, en particulier dans le sud du pays. La demande locale a été exceptionnellement bonne tout au long de la saison, ce qui a permis aux producteurs de maintenir leurs activités.

En ce qui concerne les prix, bien qu’ils aient connu une légère augmentation par rapport à la saison précédente, M. Sadok ne voit pas cela comme une raison de la baisse de la demande. « Les prix ont très peu augmenté par rapport à la saison dernière. Les dattes tunisiennes restent parmi les plus compétitives sur le marché européen, surtout si l’on tient compte du coût du transport. Nous espérons que le manque inhabituel de demande cette saison prendra fin avec le mois de Ramadan », a-t-il expliqué.

Avec l’approche du mois sacré du Ramadan, les exportateurs de dattes Deglet Nour gardent l’espoir d’une reprise significative de la demande, anticipant une période plus dynamique pour le marché et une opportunité de tirer parti de la popularité croissante de cette variété exceptionnelle de dattes.

Partager

Regardez aussi

Le ministère autorise les exportations d’huile d’olives vers l’UE

Une nouvelle étape cruciale vient d’être franchie dans le secteur agricole tunisien avec l’annonce du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *